Esprit de Pentecôte

Célébrer la Pentecôte, c’est d’abord constater que l’Esprit de Dieu est à l’œuvre aujourd’hui et qu’il anime le cœur de tant de nos contemporains et qu’il anime l’Église quand elle se rend docile à l’Évangile.

Ce dimanche, c’est une immense action de grâces qui monte du cœur des chrétiens quand ils se réjouissent de ce que l’Esprit Saint produit aujourd’hui.

N’est-ce pas trop optimiste de tenir ces propos ?

Sûrement pas ! Ne sommes nous pas impressionnés bien souvent par tous les gestes de partage, d’accueil, de vérité, de liberté authentique dont nous sommes les témoins chez les jeunes et les moins jeunes ?

En chantant la gloire de Dieu ce week-end et en appelant l’Esprit Saint pour qu’il vienne chez nous et qu’il « renouvelle la face de la terre », pensons à tous ceux qui aujourd’hui sont dociles à l’Esprit de Dieu et se laissent conduire malgré les embûches, les découragements et les faux pas !

Comment ne pas se réjouir que 900 jeunes et adultes reçoivent la confirmation au Grand Palais ce dimanche après-midi ?

J’ai entendu que 900, ce n’était pas énorme pour tout un diocèse… Je trouve au contraire saisissant que tant de chrétiens fasse aujourd’hui le choix d’être disciples et de se laisser faire par l’Esprit qui viendra sur eux : « Reçois le don de Dieu ! ».

Que ce soit l’occasion pour chacun de nous d’être renouvelé dans la docilité à l’Esprit Saint : qu’il nous renouvelle dans la foi, dans l’Espérance et dans l’Amour… et qu’il nous éloigne de nos tiédeurs, des nos habitudes et de nos découragements.

Jean-François Bordarier, curé