En route…

C’est ce dimanche que nous nous mettons en marche vers Noël ; Il s’agit fondamentalement de nous préparer à accueillir Celui que Dieu envoie pour dévoiler son message de Paix, de Simplicité et d’Amour.

Se mettre en route… voilà une expression que les chrétiens aiment bien et qui leur rappelle leur Père Abraham « lève-toi et va vers le pays que je te donnerai »

C’est aussi la démarche de Marie qui s’en va à la rencontre d’Élisabeth, sa cousine « elle se mit en route rapidement. »

Partir, marcher, se lever, prendre la route, voilà des verbes que l’on aime bien et qui évoquent particulièrement ces deux temps de conversion que sont l’Avent et le Carême.

C’est l’invitation qui arrive à nos oreilles en ce premier dimanche de l’Avent. Et c’est ce que voudrait nous montrer ceux qui avanceront ensemble dans l’allée centrale au début de la messe de ce dimanche : ils expriment la nécessité de nous mettre en route, de nous lever et nous mettre en attente du Christ qui vient nous rejoindre à Noël.

Remarquez bien que c’est un groupe qui viendra ouvrir la marche, même si bien sûr la démarche sera personnelle. Mais il n’empêche que c’est ensemble que nous faisons partie de la caravane… et que nous nous soutenons les uns les autres pour avancer. C’est même en avançant ensemble que nous éviterons de nous décourager et que nous resterons attentifs aux autres, évitant ainsi la fatigue du parcours.

Avançons donc ensemble en respectant nos diversités culturelles, liturgiques, politiques ou religieuses.

Que ces quatre semaines nous trouvent vigilants dans la prière et dans l’accueil des autres, même et surtout s’ils ne nous ressemblent pas.

Jean-François Bordarier, curé