Aujourd’hui, nous fêtons la Sainte Trinité ; c’est la fête de notre paroisse ; la Trinité, c’est trois personnes en une : le Père, le Fils et l’Esprit. Tiens, comme le signe de croix que nous avons fait au début de notre célébration. Le chiffre 3 me fait penser aux trois premiers sacrements qui sont la base de la vie de foi.

  1. Le baptême. Pour la plupart d’entre nous, ce sont nos parents qui l’ont demandé pour nous ; pour d’autres, c’est une démarche plus personnelle.

 

  1. La première des communions, celle que nous allons vivre ensemble. Une fête ! C’est vous dites oui, vous qui recevez le Corps du Christ, vous qui acceptez d’être ses amis, ses compagnons – ceux et celles qui partagent le même pain.

 

  1. C’est la confirmation, la confirmation des deux premières étapes. Nous en reparlerons dans quelques années.

 

Aujourd’hui, vous les jeunes écoliers et collégiens, nous vous accueillons pour partager le Parole de Dieu, celle que nous venons d’écouter, pour partager le pain qui fait de nous des enfants aimés de Dieu, des compagnons de Jésus…jusqu’à la fin du monde !

Vos accompagnateurs m’ont dit que vous aviez beaucoup échangé autour de dernier repas de Jésus et du repas à l’auberge d’Emmaüs.

Des repas, des moments où Jésus se met à table, se livre, bien sûr, pour partager de la nourriture mais aussi pour écouter les uns et les autres, pour se donner.

Cette hostie que vous allez recevoir, c’est bien plus que du pain. Il contient le Corps ressuscité du Christ et, aussi, tout ce que nous sommes, toutes nos rencontres, tous les pardons qui nous font grandir.

Cette première rencontre que vous faites aujourd’hui avec le Christ, mort et ressuscité, est votre nourriture, pour toute votre vie ; « Allez ! » nous a dit Jésus, dans l’évangile. Forts de cette première des communions, allons ! Soyons des vivants ! Jusqu’à la fin du monde !

Mais aller où?

Vous savez, dans ces lieux où vous vivez : votre famille, votre collège ou votre école, votre quartier, votre club de sport, vos réseaux sociaux,.. là où vous vivez.

C’est là que Jésus vous envoie. C’est là que cette première des communions fera de vous de vrais amis de Jésus, des faiseurs de Bonne Nouvelle et pas seulement le dimanche.

Ce ne sera pas toujours facile. Il vous faudra oser, pardonner ? mais vous n’êtes pas seuls ! Ceux et celles qui sont venus ce matin sont avec vous. Chacun à sa manière : parents, parrains et marraines, grands-parents, membres de la communauté. Chacun et chacune est là pour vous aider à grandir dans la vie, dans la foi.

N’hésitez pas à nous demander de devenir vos amis.
Nous likerons !

Et puis, souvenez-vous de ce que Jésus nous promet à la fin de l’évangile : « Je suis avec vous tous les jours ».

Mais, après avoir dit cela, il s’en va ! Il nous laisse du pain sur la table de l’auberge : « Faites des disciples, baptisez-les, catéchisez-les ! » Ce qu’il n’a pas eu le temps de faire, c’est à nous de le terminer.

Gardons son commandement : aimons-nous les uns les autres…Faisons des disciples. C’est peut-être bien là que se trouve Jésus ?

Dans ce pain partagé que vous allez recevoir…dans cet Amour partagé…dans cet envoi en mission…

Un Amour qui va jusqu’à croire que vous, les jeunes, vous pouvez devenir ses influenceurs et changer le monde.

Un Amour où Jésus se met en retrait pour mieux nous laisser libres d’agir. Un Amour où il nous offre son Es-prit, celui reçu à la Pentecôte.

Un Esprit comme le vent, un vent pour inventer un monde nouveau, celui de 2021, une Église nouvelle, celle de 2021. Un Esprit qui ne manque pas de souffle pour nous souffler des idées neuves, nous souffler un avenir ouvert.

C’est peut-être bien là qu’est Jésus, celui que vous allez recevoir au creux de votre main, celui que nous allons partager ensemble, pour être, avec vous, des porteurs de Bonne Nouvelle…jusqu’à la fin du monde !

 

Christian Pollet 30 mai 2021